Charles Pépin, un homme de confiance (vidéo)

La « confiance en soi » fleurit dans le jargon du développement personnel, au risque de recouvrir le sens profondément philosophique de cette notion: la confiance en soi incarne le défi de l’être humain qui peut, dans chaque situation de sa vie, décider de remettre en jeu son identité pour une plus grande liberté d’exister. Charles Pépin, philosophe et écrivain, consacre à cette notion un ouvrage comme un manifeste « La confiance en soi, une philosophie », paru chez Allary éditions.

Professeur de philosophie depuis vingt ans, Charles Pépin est un homme pour qui la machine à penser l’existence et le monde s’explique en mots simples, se partage avec le plus grand nombre, se savoure dans la richesse que nous y trouvons pour avancer.

Son essai Les vertus de l’échec (2016) et son roman La joie (2015) ont connu un succès public majeur. Son nouveau livre développe autour de nous un chapelet d’interrogations universelles : pourquoi pouvons-nous tous avoir confiance en nous, quelque soit notre départ dans la vie ? Quel est le rôle de la compétence, de la sécurité affective, de la beauté du monde ? Pourquoi avoir confiance en soi c’est s’abandonner à ce qu’on ne maîtrise pas ? Pourquoi la confiance en soi se gagne t-elle dans un corps à corps amoureux avec le doute, qui la talonne et l’envoûte sans cesse?

En puisant chez les philosophes, les psychologues, les artistes et les anonymes, Charles Pépin régénère la notion de confiance en soi afin de lui conférer la puissance dont elle dispose: se faire confiance, devenir soi-même, c’est s’ouvrir à ce qui nous dépasse.

Sous la couverture rouge de « La confiance en soi », sa philosophie (et son approche de l’ipséité) rencontre chacun.

Découvrez nos 14 minutes d’interview décontractée, capturée pour notre nouvelle plateforme culturelle Deux plus Un Bruxelles. Dans notre box de café philo, nous étions en peu à l’étroit physiquement, mais pas intellectuellement 🙂 Une vidéo à déguster en HD!

 

 

Publicités