La BRAFA, fantastique foire d’art

Feutrée, vivante, contemporaine, intemporelle, les ambiances se suivent, uniques, le long des allées de la Foire d’art et d’antiquaires qui offre aux visiteurs un fantastique manège d’oeuvres d’art. La BRAFA fermera ses portes dimanche soir.

Avec ses œuvres d’arts s’étalant sur quatre millénaires et cinq continents, à travers ses 134 exposants et les 16 pays représentés, la BRAFA fait virevolter la boussole artistique de ses visiteurs, experts, amateurs, collectionneurs et humbles admirateurs. L’une des plus prestigieuses foire d’art et d’antiquités au monde a installé ses larges et éclectiques quartiers à Bruxelles pour sa 63ème édition du 27 janvier au 4 février 2018. J’avais parlé de premiers coups de coeur ici.

La BRAFA invite à se côtoyer l’art ancien, tribal, contemporain, l’archéologie, les tableaux classiques, les sculptures, l’orfèvrerie du XVIème siècle, le design du XXème… En flânant, témoin silencieux et convivial, le visiteur donne vie à toutes ses oeuvres qui s’anime soudain en une mosaïque audacieuse.

Chacun, chacune, dans les confidences de ses goûts, trouve la pièce qui le réveille. Je n’ai pas résisté, une nouvelle fois, à proposer celles qui ont été à mes yeux enchanteresses.

En attendant impatiemment l’année prochaine.

LA BRAFA 2018, Bruxelles, Tour & Taxis – Avenue du Port 88 – 1000 Bruxelles.

  • « Three Store Fronts » L’œuvre de jeunesse de 14 mètres de long de l’invité d’honneur, Christo, qui expose pour la première fois en Belgique. Cette longue vitrine investit un espace où le caché/dévoilé déstructure nos codes usuels.

Xingjian Gao, Sous la lune – 2016 (Aktis Gallery)

Léon Spilliaert, Hofstraat, Ostend – 1908 (Francis Maere Fine Arts Gallery)

André Marfaing – 1984 (Aktis Gallery)

Jean-Michel Folon.

Miles Hyman (Huberty & Breyne Gallery)

Christophe Chabouté (Huberty & Breyne Gallery)

Dominique Corbasson (Huberty & Breyne Gallery)

François Avril (Huberty & Breyne Gallery)

Sung-Pil Chae, History of the blue II – 2017 (Kalman Maklary Fine Arts)

Eva Jospin, Forêt (Carton) – 2013

Jiang-Hong Chen – 1963 (Galerie Taménaga)

Orfèvrerire Flandres XVIème siècle (D’Arschot & Cie)

Laszlo Taubert, Stripped idoles – 2012 (Kalman Maklary Fine Arts)

Jonathan Knight (Francis Maere Fine Arts)

Publicités